Fédération du Loiret

Fédération du Loiret
Accueil

Les élu-e-s communistes écrivent à la préfecture : conflit à la TAO

 
 
 
 

Monsieur le Président,

Comme vous le savez, les élus communistes sont toujours aux côtés des travailleurs en lutte pour leurs légitimes revendications. Nous étions donc aujourd’hui, samedi 24 mars 2012 avec les salariés de KEOLIS en grève pour la satisfaction de leurs revendications en matière salariale. Les propositions présentées par l’employeur frisent la provocation et ne correspondent pas du tout aux attentes des salariés. Surtout que ceux-ci vont travailler plus les dimanches, les samedis et les jours fériés. KEOLIS est connu à travers la France pour son sens du dialogue social et du respect de ses salariés ! Partout où KEOLIS passe, les droits des travailleurs trépassent. Avec KEOLIS, c’est toujours plus pour les actionnaires et moins pour les travailleurs.

Les élus communistes vous demandent donc, Monsieur le Président, de tout mettre en œuvre afin que le dialogue social reprenne avec KEOLIS sur la base des propositions des organisations syndicales. Egalement, se posent des questions liées à la sécurité des personnels.

Dans le cadre de cette nouvelle DSP, l’Agglomération a tout misé pour que le réseau soit innovant, avec des aménagements coûteux et une technologie de pointe….mais en oubliant, une fois encore, celles et ceux qui font le service public : LES SALARIES ! D’ailleurs, et comme plusieurs salariés nous l’ont indiqué : « Pourquoi ne pas être associés aux discussions liées à la mise en place de la DSP afin que nos propositions soient prises en considération ? » Voilà une proposition innovante permettant que les salariés soient respectés.

Souhaitant que nos propositions soient prises en considération et que, très vite, le dialogue reprenne, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’’expression de nos salutations distinguées.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.