Fédération du Loiret

Fédération du Loiret
Accueil

Les principales interventions des élu-e-s communistes lors du Conseil municipal du 24 Février 2012

 
 
 
 

Délibération n°7 : sécurité et tranquillité publique L'ordre du jour de ce Conseil Municipal était relativement léger avec moitié moins de délibérations que d'habitude, toutes votées par les élus UMP, PS et Verts. Le gros point de la soirée était le bilan de la sécurité publique avec un débat qui a duré plus de 2h, soit plus de la moitié du Conseil Municipal ! Après les congratulations de l'adjoint à la sécurité Florent MONTILLOT, le débat s'est engagé sur la réalité de la baisse de la délinquance et sur la prolifération des caméras de surveillance, comme en témoigne la déclaration des élus communistes en annexe, qui pointe notamment des résultats contrastés, un renforcement de l'insécurité sociale et 120 caméras de surveillance soit 1 pour 1000 habitants ! Tout cela manque d'humain et il y a un lien très fort entre détresse sociale, chômage, absence d’avenir et délinquance, d’où les propositions présentées par les élus communistes en termes de prévention, d’insertion professionnelle et de répression quand cela est nécessaire car, pour nous, la justice doit passer, en rappelant que nous sommes pour la baisse de la délinquance mais pas pour remplir les prisons. La majorité municipale, F. Montillot en tête, est restée muette sur cette question. Le bilan de la délinquance a fait l'objet de nombreuses interventions sur le quartier de La Source., où comparée à la fin des années 90, la situation a changé, l’insécurité a reculé, les chiffres de la mairie montrent que part exemple il y a eu l'an dernier presque 2 fois moins d'actes de délinquance à La Source qu'à Saint Marceau. Il faut néanmoins prendre en compte la question de l'ancien centre commercial « 2002 » où l'économie souterraine bat son plein. Délibération n° 10 : Ile Charlemagne. Les élus communistes ont intervenus à maintes reprises, ces dernières années, afin que tout soit mis en œuvre pour que l’Ile Charlemagne soit ouverte à la baignade. Lieu apprécié par les familles des quartiers populaires (mais pas seulement) qui n’ont pas les moyens de partir en vacances, nous nous avons salué les moyens déployés par la Mairie d’Orléans pour que la baignade soit autorisée l'été prochain. Délibération n° 12 : réouverture ligne Orléans – Châteauneuf Les élus communistes ont voté cette délibération tout en indiquant certains éléments. Ce vendredi 24 février 2012, ils étaient avec les cheminots en lutte pour exiger plus de moyens en personnels (12 000 suppressions d’emplois depuis 2007 !!) et des investissements pour rénover le matériel vétuste qui conduit à des pannes et des retards intolérables pour les usagers. Les élus communistes ont aussi rappelé les votes à l’Assemblée Nationale et au parlement européen où tous les euros-députés sauf ceux du Front de Gauche (dont font partie les élus communistes), ont dit OUI à la privatisation et à la libéralisation du rail avec des sillons ouverts au privé. Et ces mêmes politiciens versent des « larmes de crocodiles » au niveau local quand il y a du retard et au sujet du nouveau cadencement !! Délibération n°13 : aménagement du pôle d'échange gare En espérant qu'un jour la gare sera terminée, avec en phase finale la liaison entre la gare et le centre commercial Place d'Arc, la liaison tram train, et à venir une opération immobilière avenue de Paris (après la gare là où il y actuellement le dépose minute), avec en sous-sol un parking de 140 places et en rez de chaussée : un dépose minute de 20 places, une zone de taxis et un garage à vélos de 100 places ; Les élus communistes ont demandé et obtenu que ce garage à vélos soit protégé et sécurisé. Affaire à suivre donc. Délibération n°15 : Grand Projet de Ville de La Source : résidence des Genêts Les élus communistes ont profité de cette délibération pour rappeler au respect des locataires, notamment des Genêts auxquels un changement d’adresse a été imposé sans dialogue et sans concertation….mais avec des frais. « J’ai réglé le problème il y a 6 semaines » a déclaré l'adjoint à l'urbanisme Olivier CARRE. Personne aux Genêts ne s’en est aperçu !! Comme à chaque Conseil Municipal les élus communistes se sont abstenus sur les opérations de ravalement de façade en centre ville, dont les subventions municipales ne prennent pas en compte le niveau des revenus des propriétaires. Nous avons voté contre le recours aux contractuels permanents et contre les augmentations des tarifs municipaux.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.